Saviez-vous que des artères affaiblies dans le cerveau, résultant d’une hypertension artérielle, augmentent le risque d’accident vasculaire cérébral ou AVC ? Voici dix autres faits fascinants qui lient ces deux conditions et soulignent l’importance de maîtriser la tension artérielle.

  1. 26% de la population mondiale souffre d’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle est plus courante que l’on ne pourrait le penser. On estime qu’environ 972 millions de personnes souffrent de cette maladie dans le monde et, avec souvent peu ou pas de symptômes, beaucoup d’autres ne sont pas diagnostiquées. (1)

  1. Les chiffres de l’hypertension artérielle devraient augmenter de 29% d’ici 2025.

Des facteurs liés au mode de vie, tels que l’inactivité physique, une alimentation riche en sel et des aliments industriels et riches en matières grasses, ainsi que la consommation d’alcool et de tabac, sont au centre d’une augmentation des chiffres d’hypertension artérielle dans le monde entier. Cela se propage à un rythme alarmant des pays développés aux économies émergentes telles que l’Inde et la Chine. (2)

  1. Les cardiopathies et les AVC sont la première et la troisième cause de mortalité respectivement

L’augmentation du nombre d’adultes hypertendus est directement liée à l’incidence des décès par cardiopathie et AVC, deux des maladies les plus mortelles au monde. En effet, l’hypertension artérielle a été identifiée comme l’élément clé que l’on pourrait changer pour réduire le nombre de décès liés à une invalidité dans le monde en 2013. (3)

  1. 90 à 95% des cas d’hypertension artérielle chez l’adulte sont primaires

Il y a deux types d’hypertension : primaire et secondaire. Les cas primaires, qui peuvent se développer à la suite de causes environnementales ou génétiques, représentent 90 à 95% des cas chez l’adulte, tandis que les cas d’hypertension secondaire, causés par d’autres conditions sous-jacentes ou par des médicaments, ne représentent qu’entre 2 et 10%. (3)

  1. Les personnes de plus de 40 ans devraient faire vérifier leur tension artérielle chaque année.

Une surveillance régulière de la tension artérielle est clé pour prévenir et gérer cette maladie. Le gouvernement recommande de faire vérifier sa tension artérielle tous les deux ans, une fois dès l’âge de 18 ans, puis tous les ans passé l’âge de 40 ans. (4)

  1. Une tension artérielle normale doit être inférieure à 120/80

Votre tension artérielle est composée de deux chiffres : systolique et diastolique. Une lecture normale devrait être inférieure à 120/80. Une hypertension artérielle est diagnostiquée si le premier chiffre (pression systolique) dépasse 160 et le deuxième chiffre (pression diastolique) dépasse 100. (3)

  1. Un milliard de personnes sont touchées dans le monde.

L’hypertension artérielle affecte plus d’un milliard de personnes et il est estimé qu’elle provoque 9,4 millions de décès chaque année. Mais sur 10 personnes diagnostiquées, sept autres ne savent pas qu’elles sont affectées. C’est pourquoi il est si important de faire vérifier votre tension artérielle chaque année. (5)

  1. L’hypertension artérielle est plus fréquente chez les plus de 65 ans.

De nombreux facteurs influent sur votre probabilité de développer une hypertension artérielle. Certains sont modifiables – par exemple, vous pouvez arrêter de boire de l’alcool ou de fumer. D’autres sont non modifiables, comme l’âge : les personnes de plus de 65 ans sont plus susceptibles de souffrir de la maladie. (3)

  1. Il existe quatre principaux groupes de médicaments pour la tension artérielle

Les principaux types de médicaments pour la tension artérielle sont appelés inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ACE) ; les bloqueurs des récepteurs de l’angiotensine-2 ; les bloqueurs de canaux calciques ; et les diurétiques de type thiazidique. Votre médecin devra peut-être essayer différentes combinaisons pour déterminer ce qui vous convient le mieux. (6)

 

  1. Il est facile de prévenir l’hypertension artérielle et de réduire le risque d’AVC.

Vous pouvez entreprendre plusieurs choses pour réduire votre risque d’AVC, causé par l’hypertension artérielle, y compris perdre du poids ; augmenter votre activité physique ; limiter votre consommation de caféine, de sel et d’alcool ; réduire le stress ; et passer une bonne nuit de sommeil. (4)

Références:

  1. Kearney PM, Whelton M, Reynolds K, Muntner P, Whelton PK, He J. Global burden of hypertension: analysis of worldwide data. Lancet. 2005 Jan 15-21. 365 (9455):217-23.
  2. https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(07)61265-3/fulltext
  3. [Guideline] Mancia G, Fagard R, Narkiewicz K, et al. 2013 ESH/ESC Guidelines for the management of arterial hypertension. 23rd European Meeting on Hypertension & Cardiovascular Protection. Available at https://www.esh2013.org/wordpress/wp-content/uploads/2013/06/ESC-ESH-Guidelines-2013.pdf.
  4. Katakam R, Brukamp K, Townsend RR. What is the proper workup of a patient with hypertension?. Cleve Clin J Med. 2008 Sep. 75(9):663-72.
  5. Dena Ettehad et al. Blood pressure lowering for prevention of cardiovascular disease and death: a systematic review and meta-analysis. Lancet 2016; 387: 957-67 Published online December 23, 2015
  6. James PA, Oparil S, Carter BL, et al. 2014 Evidence-Based Guideline for the Management of High Blood Pressure in AdultsReport From the Panel Members Appointed to the Eighth Joint National Committee (JNC 8). JAMA. 2014 ;311(5):507–520. doi:10.1001/jama.2013.284427
image_pdfimage_print